fbpx

Syndrome du côlon irritable, quand consulter ?

Quand-devriez-vous-consulter-un-médecin-pour-le-syndrome-du-côlon-irritable ?
Douleurs abdominales, diarrhée ou encore constipation sont des symptômes gastro-intestinaux courants. Pour de nombreuses personnes, ces symptômes disparaissent d'eux-mêmes. Pour d'autres personnes, ces symptômes durent dans le temps. Comment savoir quand il est temps de consulter au sujet de vos troubles gastro-intestinaux ?

Table des matières

Des symptômes gastro-intestinaux inexpliqués et constants

Les douleurs abdominales représentent la raison la plus courante pour laquelle les patients sollicitent leur médecin au sujet d’un potentiel syndrome du côlon irritable (SCI). Le syndrome du côlon irritable est défini comme une douleur ou un inconfort abdominal récurrent qui survient au moins 3 jours par mois au cours des 3 derniers mois, associé à un changement de la fréquence et/ou de l’apparence des selles.

Les autres symptômes typiques du syndrome du côlon irritable sont :

Il est recommandé de consulter un professionnel de santé si des symptômes gastro-intestinaux inexpliqués persistent pendant plus d’un mois. Si vous pensez être atteint du syndrome du côlon irritable (SCI), il peut être utile de tenir un journal sur vos symptômes (à apporter lors de votre rendez-vous médical).

Pour en savoir plus sur le syndrome du côlon irritable, découvrez notre article dédié à ce sujet : Qu’est-ce que le syndrome de l’intestin irritable ?

Et si j’ai déjà été diagnostiqué syndrome du côlon irritable ?

Par définition, le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble qui implique des manifestations intestinales diverses et variées. Cependant, si vous remarquez un changement dans le schéma de base de vos symptômes ou si de nouveaux se développent, une visite chez votre médecin est nécessaire. Les changements à surveiller comprennent :

  • Douleur nouvelle ou différente ;
  • Symptômes qui interfèrent avec les activités quotidiennes ;
  • Symptômes qui ne peuvent être gérés par vos traitements habituels.

Avoir le syndrome du côlon irritable (SCI) n’explique pas tous les symptômes gastro-intestinaux. Bien que le SCI n’augmente pas votre risque de maladie inflammatoire de l’intestin ou de diverticulite, il n’empêche pas non plus le développement d’autres pathologies intestinales. Certains « symptômes d’alarme » ou « signaux d’alarme » indiquent que vous devez consulter votre médecin pour un examen complémentaire, notamment : 

  • Symptômes qui se développent après 50 ans ;
  • Apparition de sang dans les selles ;
  • Symptômes qui interfèrent avec le sommeil ;
  • Perte de poids involontaire ;
  • Anémie ;
  • Utilisation récente d’antibiotiques.

Quelle est l’importance des antécédents familiaux de pathologies intestinales ?

Si vous présentez des symptômes gastro-intestinaux gênants et des antécédents familiaux de maladies intestinales, il est important de consulter votre médecin pour une évaluation. Des antécédents familiaux des troubles suivants peuvent être particulièrement pertinents : 

Pour en savoir plus sur la maladie de Crohn, découvrez notre article qui y est dédié : La maladie de Crohn : symptômes et causes

Quel professionnel de santé dois-je consulter pour le syndrome du côlon irritable (SCI) ?

Environ la moitié des patients atteints du SCI reçoivent un traitement d’un médecin, et l’autre moitié se rendent chez un gastro-entérologue. Un accompagnement nutritionnel et/ou psychologique est également très apprécié et utile pour les sujets souffrant du syndrome du côlon irritable, afin de gérer au mieux leurs symptômes et leur anxiété.

Syndrome du côlon irritable, quand consulter ?
Diminuez vos symptômes du côlon irritable en 6 semaines

Diagnostic et soins pour le syndrome de l’intestin irritable (SCI)

Le syndrome du côlon irritable n’est pas souvent diagnostiqué. Dans de nombreux cas, les patients ne demandent pas de soins médicaux. Dans d’autres cas, le diagnostic peut être retardé. Voici quelques statistiques sur le diagnostic du syndrome du côlon irritable (SCI).

  • Seulement environ 30 % des personnes présentant des symptômes du syndrome du côlon irritable demandent des soins médicaux ;
  • 4 personnes sur 10 atteintes du SCI présentaient des symptômes pendant 5 ans ou plus avant d’être diagnostiquées ;
  • Plus des deux tiers des personnes atteintes du syndrome du côlon irritable déclarent avoir consulté un professionnel de santé pour le SCI au cours des 6 derniers mois.

Bibliographie, sources et études scientifiques

Irritable bowel syndrome: a clinical review
JAMA. 2015 [consulté le 12 février 2021]

Irritable bowel syndrome: the clinical approach
Edizioni Minerva Medica. 2018 [consulté le 12 février 2021]

Consulters and Nonconsulters in Irritable Bowel Syndrome: What Makes an IBS Patient a Patient?
Practical Gastroenterology. 2003 [consulté le 12 février 2021]

L'équipe rédactrice Guty

Nos articles sont écrits et validés par des médecins, des diététiciens, des psychologues et des chercheurs qui vous aident à comprendre facilement les troubles gastro-intestinaux. Toutes les informations présentes dans nos articles sont référencées scientifiquement.

Diminuez vos symptômes digestifs