fbpx

Comment soigner la constipation : symptômes, causes et conseils

guty-constipation

Table des matières

Dites stop à la constipation

Consultez des Diététiciens spécialisés sur les troubles digestifs.

Qu'est-ce que la constipation ?

La constipation correspond à des troubles du transit causés par des difficultés d'obtenir de manière spontanée et régulière une évacuation suffisante du côlon. Les selles alors évacuées sont de faible volume et sont dures. Leur teneur en eau est faible. Pour un adulte, on considère qu'il y a une constipation lorsqu'il y a moins de trois selles émises par semaine.

Le phénomène de constipation peut provenir soit d'un ralentissement de la progression des matières dans le gros intestin dû à une diminution du nombre des mouvements des muscles du côlon. Les mouvements du côlon permettent le brassage et la déshydratation.

Les selles séjournent trop longtemps dans le côlon ce qui entraîne une réabsorption d'eau excessive : les selles sont alors dures.

La constipation peut également être liée à un retard d'évacuation par le côlon. Donc une constipation est soit due au transit intestinal, soit par un retard d'évacuation elle touche 15 à 20% de la population générale avec une prédominance chez les femmes.

La différence entre une constipation organique et fonctionnelle ?

La constipation organique provient de la défaillance d'un organe. Il ne s'agit pas des causes les plus fréquentes cependant il peut s'agir d'une constipation due à la douleur, mais également d'une étiologie neurologique. De problèmes métaboliques ou bien d'une pathologie spécifique.

Un interrogatoire est primordial pour éliminer une cause organique. On recherche alors :

  • Depuis combien de temps est apparue la constipation ?
  • S’il y a une insuffisance d'activité physique 
  • S’il y’a prise de médicaments 
  • Les habitudes alimentaires 
  • L’âge élevé de la personne 
  • Ses antécédents médicaux 
  • S’il y a des troubles métaboliques (diabète ou hypothyroïdie..), ou psychiques.

La constipation fonctionnelle, dite également primitive, est liée à des facteurs favorisants qui sont : la sédentarité, une alimentation pauvres en fibres, la perturbation du réflexe de défécation. Le premier stade de ce type de constipation est la dyschésie, qui est un retard d'évacuation.

Par la suite, il y a une diminution de la progression du bol fécal qui se met en place avec un intestin qui se contracte moins bien ou au contraire se contracte trop. Le résultat en est le même. On observe également une anomalie du contenu des selles qui peuvent provenir de nombreuses causes.

Ballonnements, constipation, douleurs abdominales. Consultez discrètement un Diététicien ou un Psychologue Clinicien spécialisé sur la prise en charge des troubles intestinaux.

Quels sont les causes et les facteurs à risque ?

La constipation peut provenir de plusieurs causes, notamment :

  • Les selles ne sont pas assez liquides (pas assez d'hydratation)
  • Surutilisation de médicaments laxatifs
  • Trop peu d'exercice
  • Certains médicaments, notamment les antidouleurs, opioïdes, les antiacides contenant de l'aluminium également les médicaments antidépresseurs et antipsychotiques, les médicaments contre l'épilepsie et la maladie de Parkinson, les médicaments antispasmodiques, les suppléments de fer et les bloqueurs de canaux calciques
  • Retarder fréquemment la nécessité d'aller à la selle
  • Grossesse
  • Diabète
  • Spasme du sphincter anal : en raison de fissures anales douloureuses ou d'hémorroïdes
  • Thyroïde sous-active
  • Syndrome du côlon irritable - les périodes de constipation peuvent alterner avec des épisodes de diarrhée
  • Maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, les accidents vasculaires cérébraux, les blessures ou tumeurs de la moelle épinière
  • Troubles intestinaux, notamment: Marquage ; Tumeurs ; Cancer ; Inflammation

La constipation est plus fréquente chez les personnes âgées à cause du ralentissement du transit. Les facteurs à risque comprennent :

  • Le mode de vie sédentaire
  • Le repos prolongé au lit suite à une intervention chirurgicale ou à un accident
  • Un régime riche en graisses et en sucres et pauvre en fibres

Quels sont les symptômes?

Les symptômes de la constipation chronique comprennent:

  • Dépasser moins de trois selles par semaine
  • Avoir des selles grumeleuses ou dures
  • S'efforcer d'avoir des selles
  • Sentiment qu'il y a un blocage dans votre rectum qui empêche les selles

La constipation peut être considérée comme chronique si vous avez présenté au moins deux de ces symptômes au cours des trois derniers mois.

Quels sont les examens à faire ?

Il faut faire un diagnostic d’exclusion.

Les symptômes fonctionnels associés à la constipation ont été standardisés par les critères de Rome. La constipation est définie par au moins deux des critères suivants pendant 12 semaines et au cours des 12 derniers mois : 

  • Effort de poussée pour au moins 25% des défécations 
  • Moins de trois selles par semaine
  • Absence de selles molles 
  • Sensation d'évacuation incomplète dans au moins 25% des cas.

Un examen physique sera également effectué. Il peut inclure le temps de transit colique (TTC), la manométrie ano-rectale et la colonoscopie. Les fluides corporels peuvent également être testés. Cela peut être fait avec des tests sanguins. Également, les structures corporelles devront peut-être être consultées. Cela peut être fait avec : radiographie abdominale, lavement baryté, rectosigmoïdoscopie ou coloscopie flexible.

Conseils d'aide à la défécation

Conseil n°1 : Alimentation

Consommer d'avantage des aliments ayant une teneur en fibres (10 à 40 grammes par jour). Les fruits sont une excellente option pour soulager la constipation. La plupart sont source de fibres alimentaires (Abricots, myrtilles, figues, raisins, kiwi, papaye, prunes). Limitez la consommation d'aliments transformés et gras.

Conseil n°2 : Activité physique régulière

Le sport va permettre de lutter contre le stress et la constipation. La natation est une des activités recommandées. Manque de temps et de motivation ? Vous pouvez marcher 30min après le repas pour stimuler la digestion.

Conseil n°3 : Hydratation

Une bonne hydratation est indispensable. Boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour (dont 6 à 8 verres d'eau entre les repas) mais également des jus de fruits, des soupes et des tisanes aide à la défécation.

Conseil n°4 : Massage abdominal

Faciliter le transit par un massage abdominal : Placer votre main en bas à droite du ventre, au niveau de l’appendice, puis la remonter sous les côtes droites, traverser à l'horizontale jusqu’aux côtes gauches, redescendre jusqu’au bas gauche du ventre, puis retraverser vers la zone de l’appendice

À savoir :

Dans un effort pour entraîner vos intestins, prévoyez un moment par jour pour vous asseoir sur les toilettes juste après un repas

Ne vous précipitez pas lorsque vous utilisez la salle de bain

Si vous ressentez le besoin de vider vos intestins, n'ignorez pas ce sentiment. Allez tout de suite aux toilettes.

Les traitements

Parmi les traitements, la prise de laxatifs, d'adoucisseurs de selles ou de suppositoires de glycérine peut avoir un effet bénéfique sur l'état de constipation.

Attention, l'utilisation régulière de laxatifs ou de lavements peut créer une accoutumance que l'on appelle « la maladie des laxatifs ». Vos intestins peuvent s'habituer à ces produits et les obliger à produire des selles. Les adoucisseurs de selles, cependant, ne créent pas d'accoutumance. Demandez à votre médecin à quelle fréquence et pendant combien de temps utiliser ces produits.

Exemples de traitements :

Par ailleurs, travaillez avec votre médecin pour traiter d'autres conditions qui peuvent être à l'origine de votre constipation. Par exemple, si vous prenez des médicaments qui causent de la constipation, parlez-en pour savoir si vous pouvez prendre un autre médicament.

Si vous prenez des opioïdes pour soulager la douleur, vous pourriez souffrir de constipation. Un médicament appelé méthylnaltrexone peut aider à réduire cet effet secondaire, parler en à votre médecin.

Si vous souffrez de constipation chronique sévère, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale.

Diminuez votre constipation et vos troubles intestinaux en quelques semaines

Consultez des Diététiciens spécialisés sur vos troubles digestifs.


Quels sont les aliments à privilégier en cas de constipation ?

Lorsque vous souffrez de constipation, vous voulez certainement manger des aliments qui feront bouger votre système. Dans les aliments, les fibres insolubles sont très efficaces pour la constipation. En effet, dans votre intestin elles absorbent l'eau, elles augmentent le volume des selles et stimulent ainsi les contractions intestinales. Les fruits et légumes y compris leurs peaux sont riches en fibres insolubles.

Bien que manger plus de fruits et légumes puissent aider à soulager votre constipation, certains d'entre eux ont une réputation gazeuse. Il peut être judicieux de choisir des aliments qui sont moins susceptibles de vous apporter des ballonnements/gaz jusqu'à ce que votre système fonctionne plus facilement. Une fois votre constipation aiguë passée, vous pouvez élargir votre choix de produits.

Les fruits sont une excellente option pour soulager la constipation. La plupart sont une excellente source de fibres alimentaires. Voici quelques fruits qui pourraient aider à soulager la constipation : Abricots ; Myrtilles ; Figues ; les raisins ; kiwi ; Papaye ; Les pêches ; Des poires ; Ananas ; Prunes. Les fruits cuits et séchés sont également très efficaces. Le fait de manger beaucoup de légumes, y compris les légumes à feuilles vertes, est une  bonne stratégie pour garder vos intestins en mouvement régulièrement.

Si vous voulez en savoir plus sur le traitement au Psyllium, cliquez sur le lien ci-dessous. Le psyllium, une solution aux problèmes de transit !/

L'application Guty vous aide à détecter ce qui déclenche vos symptômes et vous accompagne avec un programme personnalisé afin de les soulager. 🤝

Sources scientifiques

Qu'est ce que la constipation ? / Article

La différence entre une constipation organique et une constipation fonctionnelle ? / Article

Quels sont les causes et les facteurs à risque ? / Article

Quels sont les symptômes ? / Article

Quels sont les examens à faire ? / Article

Quels sont les conseils d'aide à la défécation ? / Article

Traitements / Article

Quels sont les aliments à privilégier en cas de constipation ? / Article

Équipe Guty

Équipe Guty

Nos articles sont écrits est validés par des professionnels de santé et des chercheurs qui vous aident à comprendre facilement les troubles gastro-intestinaux.

Bilan digestif gratuit avec diététicien ou un psychologue spécialisé sur vos troubles intestinaux
  • Des conseils de soins
  • Un accès à l'application Guty
  • Par téléphone ou en vidéo

L'application Guty vous accompagne avec vos troubles digestifs

  • Messagerie avec des diététiciens
  • Suivi de l'évolution des symptômes
  • Conseils de soins personnalisés

L’application sera bientôt disponible sur l’App Store, laissez votre mail pour la recevoir

Bilan digestif gratuit avec diététicien ou un psychologue spécialisé sur vos troubles intestinaux
  • Des conseils de soins
  • Un accès à l'application Guty
  • Par téléphone ou en vidéo